STROMBOLI -- Résumé des principales phases de la crise éruptive 2007

Résumé de l'activité (en anglais) par Sonia Calvari (du 27/02 au 15/03)

Photos de l'activité effusive au début mars 2007

Les analyses préliminaires (par le labo. de l' INGV-CT) des matrices vitreuses effectuées sur les lapilli éjectés lors de la violente explosion du 15 mars 2007 montrent une composition basaltique similaire aux matériaux pyroclastiques émis par l'explosion paroxysmale similaire du 5 avril 2003.


31/03/07 : STROMBOLI (Iles Eoliennes; Sicile; Italie) : l'émission de lave se poursuit à partir de la bouche ouverte à 400 m. d'altitude sur la Sciara del Fuoco. Les coulées sont toujours assez bien alimentées et se subdivisent en trois bras.

19/03/07 : la coulée de lave sur la Sciara del Fuoco est toujours présente et les observations réalisées à partir de l'hélicoptère de la Protection Civile Italienne, mis à disposition de l'INGV, montrent que son alimentation semble être assez faible. Le flot lavique émis par la bouche effusive située à 400 m. d'altitude forme deux petits bras dans la partie supérieure du champ lavique et se rejoignent quelques dizaines de mètres plus bas. Dans la partie inférieure de la Sciara del Fuoco, le flot de lave se subdivise à nouveau en deux branches distinctes. Le bras le plus septentrional apparaît moins alimenté que l'autre et n'atteint pas la mer.

16/03/07 : l'effusion lavique est en diminution depuis les derniers jours. Les anomalies thermiques, présentes sur le fond des cratères NE et central, sont moins intenses. Un dépôt, donnant lieu à une anomalie à la télécaméra thermique, se trouve sur la structure du "Pianoro" ("petit plateau"), juste en dessous la structure du "Bastimento".

Photos du cratère NE (1) capturées par la webcam (télécaméra) située à 400 m. d'altitude (à droite, image thermique).

15/03/07 : une violente explosion (semble-t-il paroxysmale) s'est produite à 20h37 GMT/UTC. Les sismogrammes de toutes les stations sismiques de l'île qui ont enregistré cette explosion au cratère NE (1) sont similaires à ceux de l'explosion du 5 avril 2003 (09h12). Une pluie de cendres a été enregistrée sur l'île. Un nouveau dépôt, produit par l'explosion du 15 mars, est présent sur le "Pianoro" (petit plateau situé sous la structure du "Bastimento"). L'évènement explosif a été précédé d'un signal d'ultra longue période (durée supérieure à une minute). Cependant, ce signal était plus court que celui associé à l'explosion paroxysmale du 5 avril 2003. Après le paroxysme de 20h37, l'activité sismique a repris d'une façon similaire à celle de l'avant explosion. A partir de 22h21 GMT, une augmentation progressive de la vibration sismique a été enregistrée. A présent, elle est en diminution. L'évènement explosif paroxysmique a généré un faible gradient de déformation enregistrée à la station clinométrique de la Pointe Labronzo. Sa direction est associée à un rapide cycle d'inflation/déflation en direction SO (direction "Sciara del Fuoco").  A 22h55, un signal "Very Long Period", d'amplitude 10 fois supérieur à la moyenne, a été enregistré.

Voir les images de l'explosion capturées par la télécaméra thermique de l'INGV située à 400 m. d'alt.

Séismogramme (< station STRA) de l'explosion du 15 mars à 20h37 GMT - Localisation de la station sismique

http://lave-belgique.skynetblogs.be/post/4283093/explosion-paroxysmale-au-stromboli-1503-a-20h : pour voir une comparaison des séismogrammes des explosions des 05/04/03 et des 15/03/07.

Site web de Sergio Ballarò, résident à Stromboli

Photos de Sergio Ballarò

12-13/03/07 : STROMBOLI (Iles Eoliennes; Sicile; Italie) : Les anomalies thermiques liées à une intensification de la fracturation à la base du cratère NE (1) subsistent.
Le débit effusif de la coulée se déversant sur la Sciara del Fuoco est en forte diminution
Les anomalies thermiques localisés sur la Sciara del Fuoco, au niveau de la bouche
situé à 500 m. d'altitude, subsistent. Ce matin à 07h34, les images de la télécaméra de l'INGV ont montré la présence d'une émission de cendre au cratère NE (1) qui a été associée à un évènement sismique et à une variation thermique. Depuis hier 12/03, la morphologie du cratère NE (1) semble modifiée par rapport aux observations réalisées le 11 mars. Des portions du cratère sont manquants et se sont vraisemblablement écroulés à l'intérieur
de la bouche.

10/03/07 : STROMBOLI (Iles Eoliennes; Sicile; Italie) : les mouvements qui avaient affecté la Sciara del Fuoco se sont arrêtés. L'effusion de lave à partir de la nouvelle bouche éruptive a fortement diminué, à tel point que la coulée ne rejoint plus la mer. Par contre, la coulée issue de l'ancienne bouche effusive, située à l'altitude de 450 m., reste bien alimentée. L'état d'alerte "orange" est maintenu mais les experts déclarent que la situation est actuellement stabilisée et pensent même à abaisser bientôt le niveau de vigilance.

09/03/07 : STROMBOLI (Iles Eoliennes; Sicile; Italie): accélération du glissement de la Sciara del Fuoco (10 cm/heure) vers la mer & apparition d'une nouvelle bouche effusive dans la partie haute NE (alt.: 500 m.) de la Sciara del Fuoco. Cette nouvelle bouche libère une coulée de lave bien alimentée.

05/03/07 ; STROMBOLI (Iles Eoliennes; Sicile; Italie) : la coule émise de la bouche effusive localisée à 450 m. d'alt. est encore bien alimentée. Le flux lavique se subdivise en deux bras juste en dessous de la bouche et circule au creux d'un chenal.

28/02/07 ; STROMBOLI : ouverture d'une nouvelle bouche effusive à ± 500 m. au-dessus du niveau de la mer (à proximité du "Bastimento") émettant une coulée qui atteint la mer au niveau de la plage des mouettes. Pour les détails et voir des photos, lire le communiqué de l'INGV-CT (en italien).

27/02/07: STROMBOLI (Iles Eoliennes; Sicile; Italie) : deux bouches éruptives se sont ouvertes sur le volcan. Une coulée de lave a atteint la mer et une autre descend de 600 m. d'altitude en direction de la la mer en parcourant le même itinéraire que celui de la coulée dévastatrice d'il y a 5 ans.

http://fr.groups.yahoo.com/group/lave_belgique/messages (lire le mail de Robin Campion)

                                       Photo: AP

Commentaires relatifs aux signaux sismiques en temps réel; INGV-CT (en italien)

Cliquez sur ce texte pour visionner les sismogrammes du 27 février (de 8h à 24h)