Circuit sur les volcans actifs du Costa Rica - janvier 2008.

par Bernard DUYCK & Jean-Michel MESTDAGH (réunion du 17 mai 2008)


Contexte géodynamique de l'isthme centroaméricain. La plaque océanique de Cocos plonge sous la plaque Caraïbes à une vitesse d'une dizaine de ~10 cm/an.

Cliquez sur les noms des volcans pour accéder directement à la page d'informations du "Global Volcanism Program" (G.V.P.).


Rincon de la Vieja : alt. : 1916 m. - n° 1405-02 (catalogue des volcans actifs)

C'est le massif volcanique le plus important de la Cordillère du Guanacaste composé de plusieurs édifices; le Rincon actuel couvre 400 km².



Le "volcancito" : mini-volcan cracheur de boues chaudes.


Site "Las Pailas" : 8 hectares de forêt tropicale constellée de lacs de boue bouillonnante.


"Borinquem" : émanations sulfureuses dans la forêt tropicale jouant avec le soleil.


Les "Pillas de barro" (pots de boue) : mares surchauffées où explosent des bulles de boues onctueuses et irisées.


"Agua thermales" : sources chaudes et sulfureuses côtoyant un torrent aux eaux froides.


Dépôts d'ignimbrites, datant d'une éruption plinienne survenue il y a 3500 ans, ravinés par les eaux du Rio Blanco qui y a creusé des marmites de sorcières


Poas - alt.: 2708 m. - n° 1405-04 (catalogue des volcans actifs)

Situé dans la "Cordillera Central", la caldera du Poas, d'un diamètre de 3 km., abrite 3 cratères: le Von Frantzius, inaccessible dans la végétation dense, le cratère actif et son lac acide bleu-vert laiteux et le "Lago de Boto" avec son lac d'eau douce bleu intense. Depuis 1970, l'activité est essentiellement fumerollienne avec des éruptions phréatiques intermittentes.

La température du lac au moment de la visite était de 58°C - le pH de 0,2



Le cratère actif : la couleur bleu-vert du lac acide est le reflet de la prédominance des ions ferreux sur les ions ferriques dans le mélange (c'est le cas lorsque les gaz injectés dans le fond du lac sont plus riches en H²S qu'en SO²). Du soufre colloïdal flotte à la surface en laissant des traces grisâtres. Les fumerolles ont une température de 95°c. Malgré des caractéristiques extrêmes de température et de pH, le lac contient des algues( Cyanidum caldarium) et des bactéries ( Thiobacillus sp.). Une intrusion magmatique , réactivée en 1981, est responsable de l'excroissance en demi-lune bordant le lac.




Schéma avec relation entre le pH et la température du lac (étude de l'Ovsicori de 2004 à 2008).



Coupe verticale schématique du cratère actif du Poas (< OVSICORI) : le magma est présent à +/- 500 m. sous le lac, dans le conduit d'alimentation, avec des intrusions dendritiques encore plus proches de la surface (1986-1989)

Ce schéma interprétatif est le fruit d'études conjointes de l'OVISICORI et de l'université de Milton Keynes UK en collaboration avec l'université d'Auckland (New Zealand) sur un cycle éruptif de 15 années.


Le "Lago de Boto" occupe un cratère inactif depuis 7500 ans. Il  a un diamètre de 400 m. et une profondeur de 15 m.. La température de l'eau est de 13/14°c.


L'Irazu : alt. : 3432 m. - n° 1405-06 (catalogue des volcans actifs)

Son nom provient de l'indien "ara- tzu" qui signifie "coup de tonnerre". Situé dans la "Cordillera Central", le volcan actif le plus élevé du Costa Rica a un taux d'activité important. Sa dernière éruption date de 1963 et se prolongea jusque 1965 avec des pluies de cendres ininterrompues atteignant la capitale, San José, et causant des coulées de boue (lahars) qui ont menacé Cartago (il y a eu une intervention d'Haroun Tazieff auprès du gouvernement pour édifier des "barrages"). L'activité actuelle est caractérisée par l'exhalaison de fumerolles de vapeur d'eau, CO² et H2 ; leur température se situe aux alentours de 90°c.

Le cratère principal abrite un lac acide de couleur vert kaki, liée aux émanations de soufre. Il a une température de 30°c. Son diamètre est de 1052 m. et sa profondeur de 250 m..
 


Le cratère Diego de la Haya porte le nom du gouverneur espagnol qui fût le premier à noter avec précision les manifestations de l'activité volcanique de ce volcan.
Il mesure 690 m. de diamètre et 100 m. de profondeur. Il abrite un lac intermittent, selon le taux des précipitations, aux couleurs changeantes.


Voir aussi la page d'informations détaillées relative aux volcans actifs du Costa Rica

Vues du volcan Arenal en février 2006 (voir fin de page)